Aware, Archives of Women Artists Research and Institution

  • espace
  • partager
  • transmettre

Aware, Archives of Women Artists Research and Institution

2021

Depuis sa création en 2014, l’association AWARE : Archives of Women Artists, Research and Exhibitions oeuvre pour la mise en valeur des artistes femmes des XIXe et XXe siècles. À l’automne 2021, AWARE emménage à la Villa Vassilieff où l’artiste russe Marie Vassilieff avait installé son atelier au tournant des années 1910 et ouvert une académie, vite devenue un haut lieu de la vie culturelle et artistique à Montparnasse. AWARE s’inscrit dans cet héritage en imaginant un laboratoire de recherche ouvert au plus grand nombre. Réinvestir cet espace en 2021 est un symbole fort pour l’association dont la mission est de donner de la visibilité aux artistes femmes et dont l’activité est en forte croissance. Ce nouveau lieu lui permettra de mieux répondre aux nombreuses sollicitations d’ateliers, de cours tous publics et de consultations des ressources, comme de développer les activités qui ont fait sa renommée. L’espace, aménagé par la designer matali crasset, ouvrira ses portes au public en janvier 2022.

L’espace du rez-de-chaussée comprend une borne d’accueil permettant d’accéder aux éditions AWARE, un espace de médiation modulable, une salle de projection ainsi qu’une salle d’écoute et d’enregistrement. Pour l’espace de médiation à destination du jeune public, matali crasset, également scénographe de l’exposition « Be AWARE. A History of Women Artists », a imaginé du mobilier modulable, léger et coloré. Cet espace accueillera des groupes scolaires dans le cadre d’ateliers écoresponsables centrés autour d’artistes femmes. Dans un paysage où les publications sur l’art pour enfants et les animations jeunesse font la part belle aux artistes hommes, ce projet inédit et sans équivalent entend offrir des figures d’identification aux plus jeunes, au-delà de tous stéréotypes de genre. À travers la découverte de ces femmes artistes, AWARE espère contribuer au développement des connaissances en histoire de l’art chez les plus jeunes et convier le plus grand nombre à vivre l’émotion que peut procurer l’art.  

Àu premier étage, un centre de documentation se déploie sur 150 mètres. Actuellement composé de près de 3000 références – monographies, catalogues d’exposition, essais, revues – relatives aux artistes femmes et à l’art féministe, ce lieu de consultation est également dédié à l’organisation de rencontres ponctuelles, conférences, cours d’histoire de l’art tous publics. Il pourra aussi accueillir l’exposition documentaire « Be AWARE. A History of Women Artists » consacrée à la reconnaissance des artistes femmes du XXe siècle, lorsque celle-ci ne sera pas présentée hors les murs. Le centre de documentation a été baptisé en hommage à Delphine Lévy. Delphine Lévy (1969–2020) a fondé et dirigé l’établissement public Paris Musées qui regroupe les quatorze musées de la Ville de Paris. De 2013 à 2020, elle y a mené une politique active de rénovation des musées et oeuvré pour l’accès du plus grand nombre aux collections, notamment par leur gratuité et leur numérisation. Sensible aux combats d’AWARE, elle a veillé à renforcer la place des femmes à la direction des musées de la Ville de Paris et à consacrer un nombre important d’expositions à des artistes femmes. Historienne de l’art, Delphine Levy était la spécialiste française du peintre anglais Walter Sickert.

.

 

 

 

 

Partager

Crédits

  • Philippe Piron / matali crasset © ADAGP