effroi domestique, galerie Mica

  • objets

effroi domestique, galerie Mica

2015

Depuis toujoursj'ai intégré dans ma pratique de desig l’humain, la main. Lors de l'exposition rétrospective au Grand Hornu en Belgique en 2003, une salle était d’ailleurs édifiée à tous ceux qui autour de moi matérialise les dessins en projets.

Michaël Cheneau, galerie Mica, a autour de sa pratique d’édition réuni en Bretagne un groupe d’artisans de haute facture des métiers du bois, du verre, du tissage : tourneur, graveur, miroitier, doreur, brodeuse, …

La rencontre entre matali crasset et Michaël Cheneau a donné a naissance depuis 2011 à une suite d’objets, projets et expérimentations : la collection d’objets à la fois sonores et mutiques Infrasons, le bâton-relai Go Between, le miroir devant moi…

Le salon Révélations est l’occasion de présenter l’ensemble de ces réalisations ainsi que deux nouveaux projets nés autour de deux rencontres avec deux artisans d’excellence, un verrier-miroitier, et une brodeuse, Cécile Le Belz.

Une chouette a élu domicile dans une boite.

Une boîte à secret, murale, un corps arrondi en laiton dont la partie supérieure intègre une tapisserie avec la tête d’une chouette. Pas n’importe laquelle, la chouette effrai à la fois somptueuse et mystérieuse.

Un objet qui conjugue deux matières : le métal et le fil.

Les deux mis en correspondance : le chatoiement du laiton et les micro-vibration des fils et des couleurs composent un objet mini-cabinet de curiosité à lui tout seul.

 

Laiton, peinture à l’aiguille (points : passé plat pour les yeux et passé empiétant pour le reste du visage), fil de coton

Temps de broderie : 53 heures

Partager

Crédits

  • Libre arbitre